ETUDE DE

LA CHANSON LILY

, COMPOSEE ET INTERPRETEE PAR Pierre PERRET (1977)

OBJECTIF : étudier le ton du discours : l’ironie.

Pour cette chanson, Pierre Perret a obtenu le prix de

la L.I

.C.R.A. (Ligue contre le racisme et l'antisémitisme).

Le texte est disponible sur www.paroles.net.

1.      Audition de la chanson : quel est le style musical ? Quels sont les instruments utilisés ? Quel est le

thème abordé ?

2.      Structure de la chanson : la chanson est composée de 11 couplets et il n’y a pas de refrain. (On

peut considérer que la répétition de Lily et la répétition du premier couplet à la fin en tiennent lieu.)

Chaque couplet se compose de 5 octosyllabes. Les rimes sont suivies (plates).

3.

FAITS, REFERENCES A EXPLIQUER (Certains ancrent la chanson

dans un contexte historique précis.)

Somalie : Etat d’Afrique, sur l’océan Indien. En 1977-78, un conflit oppose l’Ethiopie (soutenue par l’URSS) et

la Somalie

à propos de l’Ogaden, que l’armée somalienne doit évacuer.

au pays d’Voltaire et d’Hugo : rappeler les combats de Voltaire et d’Hugo, l’un contre la torture et l’erreur judiciaire (affaires Callas, Sirven,

La Barre

, Traité sur la tolérance), pour la justice, la tolérance et la liberté de penser, l’autre contre la colonisation, l’esclavage, la peine de mort, la pauvreté …

Mais pour Debussy, en revanche,

Il faut deux noires pour une blanche : ces vers sont-ils seulement une référence musicale au fait qu'il faut deux notes noires pour égaler la durée d'une note blanche ou font-ils référence à une déclaration de Claude Debussy (1862-1918, compositeur français) ?

rue Secrétan : rue du 19e arrondissement de Paris.

Memphis : ville des Etats-Unis (Tennessee), sur le Mississippi.

Angela Davis : née en 1944 en Alabama, militante afroaméricaine communiste des droits de l’homme, membre des Black Panthers dès 67, symbole de la lutte des Noirs et des femmes, pour leur émancipation, dans les années 70. Accusée d'avoir participé à une prise d'otages, elle est arrêtée, emprisonnée pendant seize mois avant d'être jugée et acquittée. Cette affaire connaît un retentissement international. En France, Jean-Paul Sartre, Pierre Perret et des milliers de manifestants la soutiennent.

Qui foutent le feu aux autobus : des émeutes raciales ont eu lieu aux Etats-Unis dans les années 60, et plus particulièrement en 65 à Los Angeles, dans le quartier noir de Watts.

4.      Interprétation :

Lily et le racisme : mettre en évidence les différentes manifestations du racisme, en France et aux Etats-Unis :

en France :

-on refuse à Lily un hébergement dans un hôtel

-les immigrés ont les emplois les moins qualifiés, ce qui donne une impression de ghettoïsation (ses frères de couleur)

-on désigne Lily de manière moqueuse ou méprisante : Blanche-Neige, ça

-la famille de son fiancé refuse ce mariage mixte. Noter la formulation stéréotypée de la belle-famille : « On n’est pas racistes, mais … » Remarquer que le « beau blond frisé » est le seul personnage Blanc faisant preuve d’ouverture d’esprit.

aux Etats-Unis :

-des autobus sont interdits aux gens de couleur (période de ségrégation qui dura de 1880 à 1970-80)

Ce racisme, très primaire, est lié à la couleur de peau (Blanche-Neige, deux noires pour une blanche …).

Mettre en évidence la vision idyllique/utopique qu’a Lily du monde ou de la société et la réalité à laquelle elle se heurte :

-elle croyait qu’on était égaux

-elle rêvait de fraternité

-elle aurait pas cru sans le voir

Comment Lily évolue-t-elle psychologiquement face au racisme ? Au début, elle est naïve et ignore l’existence du racisme. Face à ce problème, d’abord, elle serre les dents, puis elle se révolte en participant à des émeutes.

Comment expliquez-vous cette évolution ? Le désespoir amoureux, sa prise de conscience progressive de l’ampleur du racisme (France, Etats-Unis ..), les idées d’Angela Davis la poussent à la révolte.

Commenter le dernier couplet en expliquant l’expression la couleur de l’amour. Le terme couleur est employé à quatre reprises dans la chanson. Quelles en sont les différentes nuances de sens ?

Que pensez-vous de l’avenir que le chanteur prédit à Lily ? Il semble très optimiste, mais est tempéré par la répétition du premier couplet.

L’ironie : établir une liste des marques d’ironie et les expliquer en s’appuyant sur cette double définition. Classer les exemples selon qu’ils se rapportent à la définition 1 ou 2.

ironie : 1. Raillerie consistant à ne pas donner aux mots leur valeur réelle ou complète ou à faire entendre le contraire de ce qu’on dit.

2. Fig. Contraste entre une réalité cruelle et ce que l’on pouvait attendre. Ironie du sort. (Le Petit Larousse)

-… émigrés

Qui venaient tous de leur plein gré

Vider les poubelles à Paris

-situation ironique : c’est Lily, une Africaine, qui porte les valeurs de

la République

française : « Liberté, égalité, fraternité » alors que les Français les bafouent (l’hôtelier, ceux qui l’appellent « Blanche-Neige », la belle-famille). Or, cette devise n’est pas mise en pratique (couplets 2, 3). Vue de l’étranger,

la France

est égalitaire. Cependant, une fois en France, Lily se rend compte brutalement que ce n’est pas le cas.

-l’accompagnent au marteau piqueur (sens ici : « soutenir par un accompagnement musical »)

-la belle-famille (jeux de mots ironique sur « belle » ?)

-Elle a essayé l’Amérique, Lily

Ce grand pays démocratique, Lily

Mise en commun.

Pour que l’ironie fonctionne, une connivence avec le destinataire (ici : l’auditeur de la chanson) est nécessaire. Celui doit en effet être capable d’identifier les indices lui permettant de comprendre que l’énonciateur n’est pas d’accord avec les idées qu’il affirme : ton décalé par rapport aux propos tenus, vocabulaire exagéré, contexte …

Pour chacune de ces marques d’ironie, identifiez les indices par lesquels le chanteur fait comprendre son désaccord avec ce qu’il déclare :

Qui venaient tous de leur plein gré

Vider les poubelles à Paris : l’indice est la situation : il est difficile de croire que l’unique but des émigrés en venant en France est d’effectuer ce travail aussi pénible, et que ce travail est un choix de leur part.

L’accompagnent au marteau piqueur : l’indice est le décalage entre le bruit assourdissant d’un marteau piqueur et le son mélodieux d’un instrument de musique.

Ce grand pays démocratique : l’indice est le contexte socioculturel : les conditions de vie des Noirs contredisent la notion de démocratie.

Quelle est votre conclusion : pourquoi cette ironie ?  Ces marques d’ironie révèlent la présence du chanteur à travers tout le texte. Son intention est, bien sûr, de dénoncer le racisme, quel que soit le pays où il sévit. Sa présence se fait explicite dans le dernier couplet, lorsqu’il s’adresse directement à Lily : Tu connaîtras un type bien …

Rapprocher cette chanson du texte de Montesquieu De l’esclavage des nègres (De l’Esprit des Lois, Livre XV, chapitre 6, 1748), qui repose, lui aussi, sur l’ironie.

5.      Expression écrite.

A propos d’une situation qui vous choque en France ou dans le monde (SDF, guerre …), écrivez une lettre ironique au Président de

la République

du pays concerné.

Préparation : l’expression de l’ironie : les idées que vous voulez transmettre/ par quels moyens faire entendre le contraire de ce que vous écrivez ? Par quels indices faire comprendre que vous n’êtes pas d’accord avec ce que vous affirmez ?