LE GENRE POLICIER

OBJECTIF : à partir de nouvelles courtes, sensibilisation à la logique du récit policier et à la diversité des narrations.

1. En s’appuyant sur des romans policiers qu’ils ont lus ou films/téléfilms policiers qu’ils connaissent, ou d’un schéma lacunaire, les élèves définissent le déroulement

traditionnel du genre policier.

Quels en sont les personnages habituels ? enquêteur, victime, suspects,

coupable …

Quels en sont les événements habituels (séquences qui en constituent la trame) ?

Il s’agit d’une énigme à élucider : meurtre, enquête (examen d’indices, qui permettent d’émettre des hypothèses, lesquelles sont ensuite vérifiées ou non, présence de suspects, fausses pistes), arrestation du coupable, explications de l’enquêteur ou confession du coupable.

Ils citent des variantes, s’il en connaissent : l’enquête inversée (ex : Columbo) dans laquelle le coupable, qui croit avoir réalisé le crime parfait, est connu dès le début; le changement de point de vue : le roman ou le film adoptent celui du criminel ; l’identité de l’enquêteur (professionnel : policier, détective privé … ou amateur : moine, vieille demoiselle …)

2. Une nouvelle différente, extraite de NousDeux hors-série Spécial polar (paru

fin 2005, prix : 2,00 €, longueur de chaque nouvelle : 4 pages) est distribuée à chaque groupe d’élèves. Ceux-ci remplissent le questionnaire suivant. Ils disent ensuite quels éléments leur semblent classiques, lesquels leur semblent renouveler le genre.

   

Titre et auteur de la nouvelle : La traque par Viviane Perret

Identité du narrateur : commissaire

Autres personnages importants : Pauline (épouse de l’inspecteur) ; Maubert (équipier

de l’inspecteur)

Informations sur la première victime (dans l’ordre de la narration) : Paul

Legrand, 55 ans, divorcé, représentant pour une marque de bière

Informations sur la deuxième victime : SDF, alcoolique

Moment de la nouvelle où les meurtres ont lieu : au début

Indices : aucune trace d’effraction, rien n’a été volé, un deuxième homme tué dans les mêmes conditions, distance entre Paris et Angers, les deux victimes ont été étranglées et avaient le même âge

Hypothèse émise : tueur en série

Déroulement de l’enquête : 1. enquête de voisinage : indices ? zéro

2. recherches dans le passé des victimes : nouveaux indices ? les deux hommes étaient dans le même régiment en Alsace

3. perquisition au domicile de Legrand : nouveaux indices ? carnet d’adresses dont la page des B a disparu

Hypothèse émise quant au mobile de l’assassin : il veut soutirer des informations à ses victimes

Nouvel indice : jusqu’il y a six mois, Legrand achetait ses voitures chez un vieil ami garagiste. Ensuite, il a changé d’habitude.

Identité du coupable : commissaire

Mobile : venger la mort de sa femme

Aviez-vous trouvé la solution ? Quels indices auraient pu vous mettre sur la voie ? mort de Pauline, Angers

3. Exercice d’écriture : les élèves imaginent une solution différente, c’est-à-dire un autre coupable. Quelles sont les conséquences sur l’enquête, sur les indices, les hypothèses ? Faire en sorte que la nouvelle solution soit plausible.